Gwendoline Mathais

Démarche artistique sur le thème La Cinquième Saison :

La cinquième saison est liée pour moi à la modernité, course effrénée vers le progrès. Elle porte des germes de prises de conscience du futur à venir, car de plus en plus de personnes agissent pour faire évoluer le monde vers plus de respect du Vivant. Parfois, ces efforts sont considérés comme dérisoires ou maladroits. Mais, ils ont le mérite d’exister et je crois que c’est grâce à eux que le monde peut changer.

Puisque nous réduisons jour après jour la surface qu’occupe la végétation sur Terre, j’ai décidé de créer une nouvelle espèce, maladroite et urbaine, les Zequils. Elle est sans vie, mais elle porte les efforts qu’ont faits des humains pour évoluer. Peut-être peut-elle éveiller ?

Les Zequils, carnets dédiés à notre main non dominante, dont l’objectif est de développer notre équilibre cognitif, symbolisent cette coexistence d’une Nature dévastée et les actions engendrées pour améliorer ce qui est produit aujourd’hui. Je les fais retourner là d’où ils viennent, comme une excuse maladroite à la Nature.

CV abrégé

Ancienne enseignante Freinet au cœur pédagogique multiple, colibri dans l’âme, artiste autodidacte, amie de la Nature, Sioban essaie de vivre la joie et la curiosité qui la portent et lui permettent de créer.

Gwendoline Mathais (Sioban)
Lyon
www.sioban.fr