Lauréats 2016

Art en Campagne 6ème édition « Passerelles de L’Espoir »

Membres du Jury:  Marie Luise von Muralt – Kumiko Stellfeld – Claire Ratzenbock

Méthodologie du Jury :  Sur les critères suivants, chaque œuvre a été notée par chaque membre du jury, de 0 à 10 points :

  • sa proximité et son intégration avec le sujet proposé
  • sa prise de risque et son audace dans la traduction et transportation artistiques
  • sa qualité d’exécution et de pérennité face aux éléments.

Prix attribués :

« Prix des Écoles »
attribué à l’unanimité des membres du jury aux enfants d’Accueil de Loisirs, Ornex en collaboration avec les enfants de l’Ecole des Bois et de l’Ecole de Villard (n° 19) pour leur représentation de deux terres opposées – polluée et saine.

Les enfants, âgés entre 6 et 11 ans, nous invitent à prendre une passerelle, à suivre le fil rouge qui protège l’environnement et la nature, pour enfin atteindre une planète saine.

« Prix du « Land Art »
attribué à l’unanimité des membres du jury à Susanne Lewest, pour ses multiples visages et personnages coupés dans la mousse sur les troncs des arbres (n° 5).

En « humanisant » les arbres, Suzanne Lewest a réussi à établir une métamorphose entre nous, les êtres vivants, les arbres et la forêt.

« Prix des sponsors »
attribués pour la démarche artistique et l’interprétation du sujet proposé à l’unanimité des membres du jury:

  • à Andra Panait pour son œuvre Etapes (n°16) présentée par une variation d’images dynamiques, graphiques et successives qui visualisent dans chaque étape et sous deux  angles différents la nature binomiale de l’espoir. Les éléments graphiques, composés sur les panneaux recto verso sont exécutés avec une grande sensibilité par leur composition et les éléments choisis.
  • à Irène Koller pour son œuvre Graine de Vie (n°24) flottant entre deux arbres, entre ciel et terre. La grande mosaïque transparente, composée de milliers de semences montre une grande qualité d’exécution et nous transmet leur puissant potentiel de vie, ainsi que l’importance de préservation des ressources écologiques.
  • à Sasha Broadhurst- Petrovicka  pour son installation  Crayons de Couleur, attachés à leur origine, le bois de l’arbre. (n°15).
    Chaque crayon a été dans les mains d’un enfant. Ces crayons ont été utilisés pour réaliser des dessins, exprimer l’espoir, la joie, la bonté et des idées positives. La passerelle des crayons de couleurs nous inspire de suivre les visions de ces enfants – d’un monde plus beau, meilleur et humain.
  • à Michel Degobert pour son œuvre Liberté (n°2).
    Dans une structure en métal, tenue par les symboles de trois religions monothéistes, la sculpture d’un homme se trouve dans une prison. La prison de l‘âme et du corps. L’intention de l’artiste est de nous amener à une réflexion sur le terrorisme religieux actuel. Il pose deux regards sur le problème : soit le refus des différentes religions, soit de vivre en harmonie avec les trois religions monothéistes.

« Prix Art en Campagne » offerts par les Communes :

3ème Prix ex aequo, attribué à l’unanimité par les membres du jury,:

  • à Christian Viladent  pour son œuvre Don Quichotte (n°27). L’homme, à travers l’interprétation de Don Quichotte, est présenté avec ses forces et ses faiblesses, compensées par la robustesse de la monture. L’exécution sculpturale en métal montre avec audace la transformation artistique ainsi que la sensibilité du choix des matériaux et des éléments de la nature.
  • à Corinne Violleau pour son œuvre Pont Désespérance (n°23).
    La présentation des personnages en fil de fer en mouvement sur un fil entre deux arbres, tordus et pliés, donne une forte image par sa visualisation de la souffrance, de la fatigue et de l’espoir à la fois. La barrière étant réalisée en fil  barbelé par  l’artiste semble vouloir transmettre le message que toute passerelle n’est pas toujours un pont vers l’espoir.

2ème Prix attribué à l’unanimité des membres du jury

  • à Paul Jenni pour son œuvre sculpturale sur la construction de L’espoir (n°28), une réalisation d’envergure exprimée par la manière figurative et créant une métamorphose psychique  entre l’homme et la nature, entre force et patience. L’ensemble de l’œuvre et son installation dans le cadre de la nature reflètent une qualité d’exécution et de pérennité face aux éléments.

1er Prix attribué à l’unanimité des membres du jury

  • à Henri Bertrand  pour l’ensemble de ses trois œuvres présentées à la 6ème édition d’Art en Campagne – Humans (n°9) – Passerelle (n°13) –  Help (n°14)
    L’approfondissement  et les qualités artistiques de l’artiste sur son travail se reflètent par ses recherches sur les éléments sculpturales et leur composition dans leurs mises en place diverses.  Ses œuvres sont des visualisations des multiples crises qui jettent actuellement un nombre exceptionnellement élevé de personnes hors de leur patrie et qui ébranlent les fondements de nos valeurs démocratiques. La force et l’expression de ses œuvres nous donnent des messages bien précis :
    Passerelle – se REJOINDRE et se diriger ensemble vers un endroit meilleur.
    Humans –   mettre en question l’existence d’UNE humanité où l’espoir est présent.
    Help – que nous pouvons TOUS offrir une terre d’accueil à ce qui en ont besoin.

« Prix du public 2016 »
Le prix du public 2016 a été attribué à Irène Koller

Les commentaires sont fermés.