No. 16 – Andra Panait

cv abrégé: Andra Panait

Andra PANAIT est Professeur agrégé Ph.D. Architecte à « Ion Mincu » Université d’Architecture et d’Urbanisme de Bucarest « Basics of Architectural Design Department ».  1999 diplômée de l’ UAUIM,  2006 obtention du titre de MArch en gestion urbaine,  2009 obtention de son doctorat.

Elle travaille comme graphiste pour divers projets culturels tels que le « Bucharest Architecture Annual Cultural Contact Point, Creative Europe – European Commission Programme, Pro Patrimonio Foundation « .   De plus, elle a participé à l’élaboration de plusieurs études et projets sur la gestion urbaine avec « IHS Romania » (tels que le document d’attestation  de l’UNESCO  – le « Sibiu Historic Centre – Management Plan »,  le « Tbilisi City Development Strategy For Sustainable Development », Constantin Brâncuşi « L’Ensemble Monumental Calea Eroilor », le « Târgu Jiu » – Plan de protection et de gestion – Partie composante du dossier de candidature pour l’inscription sur la liste du Patrimoine Mondial UNESCO de l’Ensemble Monumental de Târgu Jiu en conformité avec le Guide opérationnel concernant l’implémentation de la Convention du Patrimoine Mondial)
Membre du comité d’organisation et du comité de rédaction de l’ « European Symposium on Research in Architecture and Urban Design » : « In Between Scales EURAU, International Conference on Architectural Research ICAR » et Coordinatrice de l’information du coucours « European Architectural Medals for the Best Diploma Projects », hosted by UAUIM.
Prix :
1ère « Music High School Sigismund Toduţă, Cluj Napoca »  project competition (2006),
1ère  « Visual Identity of National Architecture Biennial » competition (2012);
Nomination “National Biennial of Architecture Bucharest” competition (2012),
2éme  « Public space redesign by opening the courtyard of the Church St. Elijah ‘Historic Center Pilot Area – Craiova »  Design Ideas Competition (2015).

andra_panait@yahoo.com
http://www.andrapanait.ro/afise

Démarche artistique

Etapes
Mon point de vue artistique est d’exprimer une variation entre les images graphiques dynamiques successives, indépendamment de leur signification possible, comme «une voie de l’espoir».
Chaque étape exprime sous deux angles différents la nature binomial de l’espoir:
D’une part, selon la philosophie de l’espérance existentialistes, l’espoir n’est rien de plus qu’une illusion fatale qui déforme et colore la gravité sobre de nos vies;
D’autre part, l’espoir apparaît comme une puissance bienfaisante et vitale qui suscite les capacités latentes qui sommeillent chez l’homme et qui lui permet d’accomplir des exploits dont il serait incapable autrement.
L’espoir le réconforte et lui donne du courage quand le chagrin et le désespoir menacent de le submerger.
L’espoir est un facteur qui rend la vie, comme une chaîne d’aspirations dirigée vers l’avenir, finalement possible.
Comme le dit Kierkegaard: l’espoir est l’élément dans lequel l’âme est ancrée.