No. 7 – Carmen Bayanet

CV abrégé

Née en 1980 à Zarnesti (Roumanie)

FORMATION
1998 : Baccalauréat artistique, Cluj-Napoca (Roumanie)
2003 : Peinture et restauration d’icônes et fresques religieuses, Faculté de Théologie Orthodoxe de l’Université Babes-Bolyai, Cluj (Roumanie)
Membre de l’atelier de peinture de femmes artistes à Mottattom (FAMO)
Membre fondatrice de l’association « Affiche sauvage »

EXPOSITIONS 2011-2013:
2011: « Leurres et lueurs » participation à l’exposition Art en campagne,sentier d’art transfrontalier, Collex-Bossy, Ferney-Voltaire, Ornex,Versonnex
2011: « Rathania’s -ars similis casus » exposition collective au MuséeRath dans le cadre de la manifestation d’art contemporain (MAC)
2012:“R“ exposition collective à la Julienne, Genève
2012: « Le Jugement dernier: la vie d’une fresque » avec le Collectif Affiche Sauvage, Espace Ruine, Genève
2013 « En musique et sans papiers » galerie Racines, Bretigny
2013 « 7 femmes 7voyages » exposition collective FAMO à Mottattom, Genève

Vit et travaille à Genève
blog:  http://carmenbayenet.blogspot.ch/

Démarche artistique 

Les bornes évoquent immanquablement les frontières, administratives ou immatérielles. La frontière qui s’impose à nous est le Styx, la limite entre les mondes d’ici et de l’au-delà. Frontière de non-retour, en principe tout au moins, puisqu’ont toujours existé des êtres d’exception qui ont eu pour rôle de jouer les messagers. Ulysse pour le Styx, les anges pour les au-delà des religions monothéistes sémites.

Notre œuvre s’inscrit dans le questionnement de la fermeture des frontières, parfois déguisée en ouverture. Le Styx se fermera-t-il définitivement à Ulysse? Les anges seront-ils interdits à nous rendre visites sur la Terre? « So speak kind to a stranger. Cause you’ll never know. It just might be an angel. Knockin’ at your door ».

oeuvre  exposée AeC 2013:
no. 7